De l’Asie à l’Europe, de l’Amérique à l’Afrique, la pandémie du coronavirus continue de semer la terreur dans le monde entier.Ses impacts sont terribles. En plus d’être une menace grave pour la santé humaine, elle s’en prend également à l’économie industrielle, et ce quel que soit le secteur.

Les secteurs de services comme l’hôtellerie et la restauration sont notamment les plus touchés. Voici un tour d’horizon quant aux impacts du Covid 19 sur l’industrie hôtelière, à court et à moyen terme.

Effets du Covid 19 sur l’industrie hôtelière à court terme

La filière hôtelière est largement touchée par le Covid 19. Ses impacts sont plus économiques que financiers.

La fermeture forcée des entreprises, la restriction des passagers et la mesure de confinement sont les trois principales causes.

En effet, de plus en plus d’établissements hôteliers sont obligés de fermer temporairement leurs portes suite à l’inactivité du transport et du tourisme (la fermeture des compagnies aériennes en particulier), pour assurer la sécurité des clients et du personnel.

L’impact du Covid 19 sur l’hôtellerie est surtout renforcé par la mesure de confinement. Une initiative prise par l’État, il semblerait qu’elle soit la seule issue pour faire cesser la propagation du virus.

Les personnes, qui sont aussi les clients, sont en effet conviées à rester chez eux. Le dîner au restaurant et dans les hôtels sont désormais impossibles. Ce qui engendre une crise aussi bien pour la demande que pour l’offre.

La restriction des voyages appliquée par les gouvernements ou par des organismes privés afin de réduire le contact physique est également à la source de cette crise. Le taux d’occupation des hôtels s’affaiblit, de ce fait, considérablement.

Par conséquent, les annulations des réservations et des évènements se multiplient et les opérateurs hôteliers voient leurs revenus fortement réduits. On parle d’une baisse de 60 à 80 % a indiqué, ce jeudi 7 mai, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) sur l’ensemble de l’industrie hôtelière.

Des impacts économiques néfastes pour le tourisme

Depuis la progression de la propagation du virus, les voyages sont quasiment interdits dans le monde et les annulations et reports de réservations de logement ne cessent de se multiplier.

La demande a donc chuté significativement et cela implique une forte baisse du chiffre d’affaires pour les restaurants, les hôtels et tous ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme.

Déjà affaibli par les actions antérieures des gilets jaunes et les manifestations du secteur du transport en France, le Covid 19 aggrave particulièrement le cas de l’industrie hôtelière française.

La France est la destination européenne favorite des touristes chinois qui dépensent plus de 4 milliards d’euros durant leurs séjours dans les hôtels.

Cela constituait un gain colossal pour le tourisme et l’hôtellerie française. Mais depuis que le gouvernement chinois a interdit à ses ressortissants de voyager à l’étranger et a suspendu plusieurs vols internationaux afin d’atténuer l’impact du Covid 19, les hôtels français sont confrontés à une forte chute des réservations. Les séjours sont inédits, les chiffres d’affaires de l’hôtellerie chutent d’une manière vertigineuse.

La plupart des pays du monde comme les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, connaissent également le même sort sur le plan touristique et hôtelier.

Des conséquences difficiles à prédire sur le moyen terme

Pour reprendre immédiatement les activités hôtelières une fois que l’épidémie de Covid 19 serait maitrisée, il est important de prévoir ses impacts sur le moyen terme.

Cependant, en raison des incertitudes sur les évolutions de la situation, il est encore trop tôt pour anticiper l’avenir du secteur de l’hôtellerie. Les impacts du Covid 19 sur l’industrie hôtelière subis par les acteurs sont jusqu’aujourd’hui difficiles à évaluer de manière précise.

D’abord, parce que la date de sortie de la crise sanitaire est encore floue. Puis on ne peut pas encore déterminer combien de temps celle-ci va durer.

Par ailleurs, les caractéristiques nouvelles de ce virus, liées à la rapidité de son développement, rendent l’estimation très compliquée. C’est la première fois que le monde fait face à un évènement d’une telle nature. Les prévisions fondées sur la base des observations historiques ne sont plus fiables.

Malgré qu’il y ait des mesures prises pour essayer d’adoucir ses impacts, pour le moment, le virus reste le dernier décideur si les activités liées à l’hôtellerie peuvent ou non revenir à la normale dans chaque pays.

Reste à savoir si la situation va s’améliorer ou s’empirer, mais ce qui est certain c’est que les conséquences du Covid 19 seront de loin plus dramatiques que celles des autres épidémies comme le SARS de 2002-2004.

Les recommandations de Luxury Hospitality Consulting

Comme nous l’a annoncé notre Premier Ministre Edouard Philippe, les Français vont pouvoir partir en vacances en France cet été. Meme si la date de réouverture des établissements n’a pas encore été ouvertement confirmée, il est l’heure pour les hotelier de mettre en place toutes les nouvelles procedures d’hygiene et de sécurité afin de pouvoir ouvrir dans des conditions certes totalement différentes mais protectrices tant pour les employés que pour les clients.

Luxury Hospitality consulting, spécialiste en hôtellerie de Luxe et hébergement a cree un guide de nouvelles procedures de nettoyage et de formation qui devra être partagé et mise en place avec toutes les équipes. Ill reprend les gestes a adopter et surtout les mesures barrières nécessaires a une réouverture réussies. N’hésitez surtout pas a nous contacter pour le recevoir en version PDF.